L’archéologie expérimentale

L’archéologie expérimentale se résume-t-elle au tir à l’arc, à la cuisson au feu de bois et à la fabrication de beaux objets en bronze ? Loin de là !

Derrière toutes ces activités se cachent un long travail de recherche scientifique et d’expérimentation ainsi que des années de travail pour acquérir le savoir-faire technique nécessaire. L'archéologie expérimentale étudie les modes de fabrication et d’utilisation des objets archéologiques. Elle soumet les modèles théoriques à la pratique et permet ainsi d’ouvrir de nouvelles perspectives à l’archéologie.


L’AES, fondée en 1998, est une association active dans la promotion de l’archéologie expérimentale. Son but est de mettre en réseau les acteurs de l’archéologie expérimentale travaillant dans l’un des trois domaines d’activités de la discipline : »Recherche et expérimentation«, »Reconstructions et répliques« et »Médiation culturelle«.

Nos membres possèdent des profils variés : professionnels de musées, médiateurs culturels, archéologues rattachés à des services d’archéologie cantonaux, chercheurs ou artisans spécialisés. Ils conduisent des recherches scientifiques faisant appel à l’expérimentation, produisent des répliques d’objets archéologiques ou proposent des activités pour le grand public dans des musées, des établissements scolaires ou lors de cours privés, qu’il s’agisse de démonstrations artisanales ou de reconstitutions de scènes de vie.

L’AES cherche à nouer des liens avec d’autres associations actives dans le domaine de l’archéologie expérimentale, en Suisse et à l’étranger.

Etat de la situation de l'archéologie expérimentale en Suisse

Résultats de la table-ronde tenue lors de l'assemblée générale annuelle, le 27 Mars 2010

L'exposition sur les mondes lacustres organisée à la Landiwiese de Zürich en 1990 a été un événement important pour l'archéologie expérimentale en Suisse.
L’impulsion de l’époque a-t-elle encore des effets aujourd’hui ? Quelles sont les perspectives d’avenir ? Pour discuter de ces questions, le comité de l'Association pour l'archéologie expérimentale en Suisse (AEAS) a tenu une table-ronde à Olten le 27 Mars 2010.


Cet article existe uniquement en allemand : Standortbestimmung zur Experimentellen Archäologie in der Schweiz (PDF)